/Articles/Kikishop Customs et Choppers Local Hervé/

Kikishop Customs et Choppers Local Hervé

Kikishop Customs et Choppers Local Hervé

Jeudi dernier on a été contactés par Jérémie Magri, alias Kiki, comme on l’appelle dans le monde de la moto custom. Il était pas très content, Kiki. Plusieurs détails lui ont pas plu du tout dans notre vente de motos prépa.

Qu’à cela ne tienne, on a été à la rencontre de Kiki dès samedi. Rendez-vous chez lui, dans la région lyonnaise où on a également été assister àla vente d’automobiles de collection organisée par Aguttes.

Résultat : un malentendu dissipé et une super rencontre.

La route depuis Paris est un peu longue mais le jeu en valait la chandelle. Quand on arrive on trouve deux ateliers côte à côte. A droite, Choppers Local Hervé, le père, et ses choppers. Au fond, Kikishop Customs et ses café-racer. Il s’installera bientôt dans un nouveau bâtiment afin de laisser un peu de place aux voitures, que père et fils retapent ensemble « pour l‘hiver, m’expliquent-ils, quand on ne peut pas rouler à moto ». Une jolie 911 est en cours de restauration et on hâte de voir le résultat.

L’accueil est chaleureux et à la visite des lieux on comprend qu’ils en ont l’habitude. Dans l’atelier du père, une grande mezzanine est installée. Elle accueille un bar, quelques tables, un billard et un jukebox. « Pour les copains » me disent-ils. Ils en ont beaucoup des copains. Ce samedi après-midi c’est un flot quasi-ininterrompu de motos pétaradantes qui emplit peu à peu la cour. Les motards du coin se retrouvent pour discuter bécane et partager leur passion. Des copains mais pas que. Beaucoup de curieux aussi, de potentiels clients qui viennent se renseigner. Et on vient de loin, parfois. Car dans leurs domaines respectifs, Hervé et Jérémie sont célèbres, presque des institutions.

Jérémie et son atelier Kikishop Customs sont déjà bien connus et reconnus. A l’écouter, on pourrait croire qu’il est né dans un garage ou presque. Son père, Local Hervé Chopper, est une figure du milieu des choppers et Jérémie est beaucoup plus assidu aux cours de mécanique de son père qu’à l’école qu’il quitte très jeune. Une longue scolarité l’attend néanmoins dans le garage paternel où il officie pendant 10 ans avant de se lancer à son compte. A 25 ans, il ouvre son propre atelier et se détourne alors des choppers pour se lancer dans le café-racer qui lui offre la liberté de s’exprimer à sa guise. « On peut faire ce qu’on veut sur ces motos» aime-t-il rappeler. Du gros œuvre aux finitions, tout ou presque est fait maison. Jérémie a hérité du sens du détail et du travail bien fait de son père.

Dans son atelier à la décoration soignée et délicieusement vintage, plusieurs motos sont en cours de transformation. Avant de débuter un projet, il fait parler son client. « J’entre dans sa tête pour comprendre qui il est, ce qu’il aime et ce qu’il veut » dit-il. Ses goûts, l’usage final de la moto, son poids tout est pris en compte. Aucun croquis, tous les plans sont dans l’esprit du préparateur. Une performance car en l’écoutant on réalise qu’ils ne manquent pas de précision et que l’artiste sait toujours où il va qu’il s’agisse de la mécanique comme de la finition des détails. Il équipe ses motos du meilleur matériel et ne ménage pas ses efforts pour livrer une prépa irréprochable.

Le succès est au rendez-vous. Les commandes s’accumulent, Jérémie participe à de nombreux salons où il expose ses créations qui ont été plusieurs fois primées et les photos de ses prépas circulent aujourd’hui dans le monde entier. Jérémie a noué un partenariat avec Suzuki, un autre avec BMW. Une BD qui sortira le 10 mai lui a même été consacrée !

Page Facebook de Culture Racer

Un homme comblé donc, plein de projets et heureux de pouvoir offrir à ses clients ce qu’il se fait de mieux, des motos uniques, à leur image. Une belle après-midi pour nous et une jolie histoire de passion qui s’hérite de père en fils. On a croisé le fils de Jérémie, et en le voyant monté sur sa draisienne on est pas inquiet : la passion du « rouler différemment » est en sécurité pour plusieurs générations dans cette famille.

Kikishop Customs et Choppers Local Hervé
Kikishop Customs et Choppers Local Hervé
Kikishop Customs et Choppers Local Hervé
Kikishop Customs et Choppers Local Hervé
Kikishop Customs et Choppers Local Hervé
Kikishop Customs et Choppers Local Hervé
Kikishop Customs et Choppers Local Hervé
Read the full article at Artebellum