/Articles/La montre de collection, petit guide d’achat/

La montre de collection, petit guide d’achat

La montre de collection, petit guide d’achat

Le marché de la montre de collection se porte bien, très bien même. L’horlogerie vintage séduit en effet de plus en plus de passionnés…et d’investisseurs. Conséquence logique, les prix s’envolent, dépassant souvent les 100 000 et parfois le million d’euros !

Achat passionné, la montre de collection offre l’incomparable plaisir de porter un bel objet au poignet, une touche d’élégance désuète à l’heure des téléphones portables et autres réveils numériques. Elle n’en est pas moins un achat raisonné, un investissement pérenne se valorisant parfois considérablement pendant qu’il vieillit au bras de son propriétaire. Si l’on prend l’exemple de l’une des valeurs sûres du marché, la Rolex Cosmograph Daytona 6263 acier, elle vous aurait coûtée 700 euros neuve à sa sortie en 1980. Ce même modèle se vend aujourd’hui aux alentours de … 35 000 euros. Soit un gain de 5 000 % ! A titre de comparaison, le cours du lingot d’or sur la même période n’a progressé « que » de 300 %.

Si l’on prend l’exemple de l’une des valeurs sûres du marché, la Rolex Cosmograph Daytona 6263 acier, elle vous aurait coûtée 700 euros neuve à sa sortie en 1980. Ce même modèle se vend aujourd’hui aux alentours de … 35 000 euros. Soit un gain de 5 000 % ! A titre de comparaison, le cours du lingot d’or sur la même période n’a progressé « que » de 300 %.

Attention cependant, le marché reste complexe et quelques règles sont nécessaire à la réalisation d’un bon investissement. Artebellum vous aiguille et vous offre quelques clefs pour comprendre les rouages de ce marché.

> Ne pas confondre « occasion » et « vintage ». Avant de devenir vintage et de voir sa côte potentiellement augmenter, une montre est d’abord d’occasion et se vend alors moins cher que lors de son achat. Ces modèles dits « précollectors » peuvent être une bonne opportunité d’achat avant qu’ils se raréfient et voient leur prix augmenter. Surveillez bien la fin de production par le fabricant de vos modèles, la côte augmentera certainement quelques années après. Aujourd’hui, les montres que les collectionneurs et investisseurs s’arrachent sont antérieures aux années 2000.

> Toutes les montres ne connaissent pas la même demande. Si certains fabricants ont vu leur prix exploser, d’autres horlogers et d’autres modèles sont aujourd’hui boudés et la pertinence de l’investissement est plus incertaine. Beaucoup de modèles ont connu des déclinaisons multiples utilisant des matériaux variés et des complications diverses. Le nombre de modèle produits et la qualité de la production (certaines sont entièrement réalisées à la main quand d’autre sont issues d’une fabrication industrielle) jouent beaucoup. Toutes ne sont pas aussi prisées. Les prix de Royal Oak, modèle phare de l’horloger Audemars Piguet, varient ainsi de 2000 à 150 000 euros.

> D’une manière générale, privilégiez toujours les fabricants et les modèles les plus reconnus. Il y a peu de chance de voir la demande baisser. Les grands horlogers suisses sont une valeur sûre, Breguet, Patek Philippe, Jeager Lecoultre et Rolex en tête. Ne négligez pas cependant des maisons moins prestigieuses comme Omega, Tag Heuer, Vacheron Constantin, Piaget, Blancpain , Zenith, Longines ou Breitling… Les horlogers parisiens comme Cartier, Chaumet ou Poiray peuvent aussi offrir des modèles intéressants.

> Attention à l’authenticité ! Pour réaliser un investissement judicieux, privilégiez les montres en état d’origine. Il existe de nombreuses montres dont certains éléments du mécanisme, du boitier ou du bracelet ont pu être modifiés avec des pièces non d’origine. Leur valeur baisse en conséquence. Il existe également des contrefaçons qui pullulent sur le marché et qui sont parfois de très bonne facture. Certains modèles sont particulièrement touchés, la Rolex Daytona par exemple. Si vos connaissances ne vous permettent pas d’évaluer avec certitude l’état général et l’authenticité de la montre, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert qui sécurisera votre achat.

> Veillez également à l’état de la montre. Les montres en bon voire excellent état sont les plus demandées. Un bracelet en bon état est également important. La présence des papiers et du boîtier ou de l’écrin d’origine sont appréciés des collectionneurs et occasionnent une surcote non négligeable.

> Surveillez les maisons plus récentes. Aujourd’hui méconnues, certaines maisons comme Roger Dubuis ou Franck Muller connaissent une demande de plus en plus grande et peuvent représenter un pari très intéressant pour les années à venir.

La montre de collection, petit guide d’achat
La montre de collection, petit guide d’achat
La montre de collection, petit guide d’achat
La montre de collection, petit guide d’achat
La montre de collection, petit guide d’achat
La montre de collection, petit guide d’achat
La montre de collection, petit guide d’achat
La montre de collection, petit guide d’achat
Retrouvez l'article complet sur Artebellum